Alsace

A l'initiative de Roland DAHLEM, président de la section Alsace, une réunion amicale et d'information s'est tenue le 4 novembre 2016 dans une salle réservée du restaurant "Suzanne" à STRASBOURG.

Roland DAHLEM a accueilli les adhérents, retraités de la police ainsi que les bienfaiteurs et leurs amis. Il leur a souhaité la bienvenue et les a fortement remerciés avec une pensée amicale pour toutes celles et tous ceux qui, pour une raison de santé, n'ont pu être présents aujourd'hui. Après avoir salué et remercié l'ensemble des adhérents et leurs amis pour leur participation à cette réunion amicale, il a brièvement fait le point sur la situation de l'ANRP sur le plan national, suite à l'assemblée générale du 24 mai 2016 à St-Pierre-la-Mer, puis il a passé la parole à Camille MARILLER, Président national sortant, mais toujours sur la brèche au service de notre association.

Après avoir remercié toutes les personnes présentes et plus particulièrement Roland DAHLEM pour son action et son dévouement sincère au sein de notre ANRP, et avoir adressé une pensée amicale à toutes celles et tous ceux qui, pour des raisons de santé, n'ont pu être parmi nous, Camille MARILLER s'est exprimé sur la situation actuelle, après la crise survenue lors de l'Assemblée générale tenue le 24 mai 2016 et sur ses conséquences. Voici ses propos :

"Adhérent depuis 1984 et après avoir exercé les fonctions de rapporteur de la Commission de Contrôle Financier, ainsi que celles de président de la section Alsace, j'ai accepté, sans l'avoir sollicité, le poste de Président national en avril 2005. En 2013, j'ai informé nos adhérents de mon intention de quitter ce poste en raison de mon âge. Suite à un accident domestique survenu à quelques jours de l'AGO et suivi d'une hopitalisation, le Conseil d'administration et le Bureau national ont été reconduits.
Lors de l'Assemblée générale de mai 2015, le Conseil d'administration n'ayant pu constituer un Bureau national, j'ai accepté de prolonger tous les mandats pour une année.
En mai 2016, le Conseil d'administration n'ayant pas réussi à élire un nouveau président national, un PV de carence a été rédigé. J'ai proposé de reconduire tous les membres de l'équipe sortante afin de tenter rapidement de mettre en place une nouvelle équipe, par un vote séparé, en application de nos statuts et de la loi de 1901. Malgré le vote favorable pour cette proposition, mais en constatant le nombre important d'abstentions et la démission de certains, j'ai décidé de renoncer à toute nouvelle action et de cesser mes fonctions au 1° juillet 2016.
Les partisans du rejet de la proposition, souhaitant la désignation d'un Administrateur provisoire par le Tribunal de Grande Instance pour gérer l'ANRP et pour envisager sa dissolution (hypothèse émise depuis plusieurs mois par certains), ont envoyé dès le début juillet une simple demande qui n'a pu être prise en compte par le TGI. Depuis, aucune autre démarche n'a été entreprise par cette minorité.
Pressantant cet immobilisme et donc cette inaction et afin d'éviter d'autres problèmes, j'ai pris durant la dernière semaine de juin 2016 les dispositions nécessaires afin que les salaires du personnel soient assurés, que les assurances soient à jour, que nos principales charges de gestion soient réglées et cela jusqu'à fin septembre 2016.
Le 14 septembre 2016, agissant en qualité d'adhérent et de membre du Bureau de la section Alsace, mais également de Président national sortant, j'ai saisi le TGI de PARIS afin qu'un Administrateur Provisoire soit désigné. Un dossier établissant la situation patrimoniale et financière de l'association, ainsi que de nombreux documents, a été remis au tribunal.
Le 21 septembre 2016, un Administrateur Provisoire a été désigné pour une période de six mois afin de gérer l'ANRP, mais surtout d'organiser de nouvelles élections, afin de mettre en place une équipe dirigeante avec un nouveau Bureau national et un Président.
A la mi-octobre 2016, lors d'un entretien avec l'Administrateur Provisoire, j'ai donné toutes les informations sollicitées afin de lui permettre d'accomplir sa mission. Il est évident que les dommages collatéraux résultant de cette situation sont très importants et sont encore plus manifestes du fait de l'absence de la revue et du manque d'informations fournies. Cela se vérifie amplement en constatant que depuis la date du dépôt de notre requête, les entrées sur notre blog se chiffrent par plusieurs milliers.
Je suis convaincu que "le soldat ANRP" sera sauvé. D'ailleurs, de nombreux adhérents "retraités de la police" ou "bienfaiteurs", solidaires de nos policiers en activité, et en hommage et respect pour les anciens, manifestent leur amitié et leur soutien à tous ceux qui agissent, luttent, malgré toutes les difficultés auxquelles ils doivent faire face.
SOLIDARITE et BIEN-ETRE est la devise de notre association. HALTE à CETTE ACTION DE DESTABILISATION constituée par BEAUCOUP DE PAROLES ET PAR UN MANQUE DE DETERMINATION ET DE RESPONSABILITE.
Merci de m'avoir écouté et que l'ANRP retrouve la considération et l'estime qu'elle avait et qu'elle mérite selon une forte majorité."

A 12h30, le Président départemental invite tous les participants à un verre de l'amitié suivi d'un excellent repas représentatif de la tradition alsacienne, qui s'est déroulé dans la bonne ambiance et la convivialité habituelle.

2016-11-07_163228

2016-11-07_163318

2016-11-07_163339

Le Président départemental, Roland DAHLEM.
(article publié avec l'accord de l'Administrateur Provisoire).