A compter du 12 octobre 2018 :

carburants

Au 1er janvier prochain, les taxes sur le carburant devraient encore augmenter, faisant grimper les prix de 2,9 à 6,5 centimes sur l’essence et le diesel. Une hausse qui devrait représenter un coût supplémentaire de 240 € par an pour les ménages.

Prix de l'essence : les cartes des stations-services

Il est possible de comparer les prix des carburants dans les stations-services près de chez vous. De nombreuses applis le proposent directement sur smartphone. C'est le cas de l'appli "Essence". Bien pratique en cas de pénurie d'essence, elle est disponible sur Androïd ou iPhone, propose au quotidien les tarifs des carburants en s'appuyant sur les remontées des utilisateurs pour indiquer les tarifs en vigueur. Le site gouvernemental "prix.carburant.gouv.fr" vous propose également des relevés de prix par département et type de carburant (Attention à bien différencier sans-plomb 95, 98 ou E10).  Les relevés de prix sont mis à jour de manière hebdomadaire. De quoi vous aider à trouver la ou les stations-service les moins chères.

Prix de l'essence : pourquoi ça augmente ?

En 2019, le facteur principal d'augmentation va être la décision du ministère de la Transition écologique d'augmenter les tarifs. C'est dans le cadre du projet de loi de finances 2019 que le ministère a en effet prévu une hausse du tarif du gazole et du sans-plomb. Plusieurs facteurs peuvent également conduire à une augmentation des prix des carburants. Le premier est l'évolution du prix du baril de Brent, le pétrole brut. Décidé notamment par l'OPEP (l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole), le prix peut varier en fonction de différents facteurs dont l'évolution de la demande mondiale en pétrole. Or, celle-ci est justement en hausse. Les prévisions sont pessimistes puisque la demande pourrait d'ici 2022 dépasser les 100 millions de barils par jour contre environ 95 millions aujourd'hui selon Auto-Plus. De quoi garantir encore une flambée des cours du pétrole avec au bout de la chaîne une augmentation des prix à la pompe. D'autres éléments peuvent conduire à une hausse du prix des carburants, notamment les taxes touchées par l'Etat. Celles-ci ont justement augmenté dès le 1er janvier 2018.

Les taxes :

En mai 2018, les taxes comptent pour 61,4% du prix du litre d'essence SP95 et 58,6% du prix du litre de gazole à la pompe. Il s’agit de loin de la première composante du prix de l’essence et du gazole. Notons que la part des taxes augmente mécaniquement avec la baisse des cours du pétrole, et inversement (compte tenu du montant fixé par litre de la TICPE, principale taxe sur les carburants).

Deux taxes principales s’appliquent sur le prix hors taxes de l’essence et du gazole en France : la TICPE et la TVA. C’est la différence du montant de la TICPE applicable à l’essence et au gazole qui explique l’essentiel de la différence de prix à la pompe entre ces deux carburants.

Evolution

L'ANRP