ASSOCIATION NATIONALE DES RETRAITES DE LA POLICE

23 septembre 2018

Campagne "Pauvreté-Précarité" du Secours Populaire...

L’ANRP TIENT A APPORTER SA MODESTE PARTICIPATION A LA CAMPAGNE DE RENTREE "PAUVRETE-PRECARITE" LANCEE PAR LE » SECOURS POPULAIRE » EN PUBLIANT CE TEXTE SUR  NOTRE BLOG ET PROCHAINEMENT DANS NOTRE REVUE.

                 Le PRESIDENT NATIONAL CAMILLE MARILLER.

Secours Populaire

 

En septembre, le Secours populaire français lance sa campagne de rentrée « Pauvreté-Précarité » et multiplie les initiatives de solidarité pour venir en aide au plus grand nombre. Partout en France, la pauvreté gagne du terrain. Julien LAUPRETRE, le Président du Secours populaire français, parle d’un véritable «raz-de-marée de la misère».

Plus de 8 millions de Français vivent sous le seuil officiel de pauvreté, fixé à 1 015 euros (Insee, publication de 2017). Ils seraient plus nombreux si l’on retenait le seuil de 1 118 euros avancés par les Français dans le dernier baromètre Ipsos/Secours populaire 2018.

Ce 12ème baromètre annuel va au-delà d’une approche statistique en montrant comment la pauvreté est vécue et ressentie par les Français : le diagnostic est sans appel, la pauvreté ronge les individus comme elle ronge l’ensemble de la société.

Toute l’année, les bénévoles du Secours populaire accueillent les personnes démunies qui frappent aux portes de l’association. Près de 3 millions de personnes ont été accueillies et aidées en 2017. La précarité alimentaire perdure encore en 2018. Un Français sur cinq a du mal à se nourrir (21%), dont une personne sur deux chez les plus pauvres (Ipsos/Secours populaire 2018). Les personnes en difficulté se rapprochent du Secours populaire pour solliciter en priorité une aide alimentaire. Celle-ci est délivrée de façon inconditionnelle pour faire face, dans l’immédiat, à la menace de la faim.

Mais les bénévoles de l’association ne se contentent pas d’apporter un soutien pour se nourrir. L’aide alimentaire est une porte d’entrée qui rend possible un parcours d’accompagnement global (santé, logement, recherche d’emploi, sports, loisirs, culture, vacances…) pour retrouver un équilibre. Au Secours populaire, dans les permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé, les bénévoles accueillent et prennent le temps d’écouter, la création d’un lien de confiance est la clé. Le SPF refuse l’assistanat et attache une grande importance à la dignité de la personne. La solidarité, par principe, est basée sur une relation d’égal à égal. Dans cette perspective, les personnes accueillies sont invitées à devenir elles-mêmes bénévoles, à la hauteur de leur souhait et de leur disponibilité.

 

Le Secours populaire a besoin d’argent : www.secourspopulaire.fr

Posté par jlbzt à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 septembre 2018

La déclaration des ruches...

Tout détenteur de ruche, professionnel ou de loisir, est tenu de déclarer chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre, les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements.

Ruche

La déclaration de ruches concourt à la gestion sanitaire des colonies d’abeilles, à la mobilisation d’aides européennes au bénéfice de la filière apicole française et à l’établissement de statistiques apicoles.

La déclaration de ruches est à réaliser en ligne sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr). Cette procédure simplifiée a remplacé Télérucher. Elle permet d’obtenir immédiatement un récépissé et, pour les nouveaux apiculteurs, leur numéro d’apiculteur (NAPI).La déclaration consiste à renseigner :

  • Le nombre total de colonies d’abeilles possédées,
  • Les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année suivant la déclaration (si l’apiculteur les connaît).

Pour les personnes ne disposant pas de l’outil informatique, il est toujours possible de réaliser une déclaration de ruches en sollicitant un accès informatique en mairie. Pour cette campagne, il est également encore possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et envoyer au plus tard le 31 décembre à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches. 251, rue de Vaugirard 75732 Paris cedex 15. Le délai d’obtention d’un récépissé de déclaration de ruches est d’environ deux mois à compter de la réception à la DGAL (Direction Générale de l’Alimentation). Les déclarations réalisées sur papier libre ou sur des anciennes versions de Cerfa ne sont pas recevables.
Pour de plus amples renseignements, il convient d’aller sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

Didier FABRE, Directeur Adjoint, Direction Dépt de la Protection des Populations de la Drôme.

 

 

Posté par jlbzt à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2018

Message de Roland DAHLEM...

2017_1

Roland DAHLEM, ANCIEN ADJOINT AU PRESIDENT NATIONAL, PRESIDENT DE LA SECTION ALSACE, ACTUEL TRESORIER NATIONAL - VICE-PRESIDENT,  vous  adresse  ce  message :

Bonjour à tous,

Après la dernière assemblée générale en mai 2016, notre association à été sérieusement ébranlée suite au départ de notre Président National sortant que personne n'a voulu remplacer. On connaît la suite. Le chemin à parcourir pour que notre association continue à vivre fût long, aride semé d'embûches. Embûches dues au fait que certains de nos administrateurs volontairement ou par manque d'informations ont souhaité la liquidation de l' A.N.R.P.

Un administrateur judiciaire avait été nommé. Grâce à la détermination de certains adhérents, cette épreuve est derrière nous.

Des membres de notre Bureau National, de notre Conseil d'Administration nous avaient quittés pour des raisons de santé ou par un manque de motivation qui ne leur permettait plus d'assumer leur mission. De nouveaux camarades les ont remplacés, pas dans nos cœurs ou ils ont toujours leur place, mais autour de la table de travail. Notre situation financière est saine, un bureau national et un conseil d’administration actifs ont été élus. Cependant, pour continuer à œuvrer pour le bien-être de nos adhérents, de nos veuves, de nos veufs il nous faut une association encore plus  forte, capable de résister aux tsunamis futurs, quels qu'ils soient, afin de ne plus nous retrouver dans la situation qui fut la nôtre.

Des améliorations dans nos actions de soutien et de solidarité sont en préparation, notamment en ce qui concerne le montant du soutien suite au décès du conjoint de l’adhérent. Ce texte sera publié dans notre règlement intérieur et sera applicable dès le 1er janvier 2019.

Il nous faut encore plus de délégués motivés. Par votre candidature aux postes de responsabilités au sein de votre association, vous prouverez que les motivations qui vous animent sont toujours là. Resserrons à nouveau ces liens qui nous unissent. Reformons des équipes dynamiques et montrons que si les générations changent, il y a toujours autant de générosité dans vos cœurs et que la solidarité envers nos adhérents n'est pas un vain mot.

Roland DAHLEM.

                                                                 

Posté par jlbzt à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2018

L'accident de Michel HALLARD...

20180727_Hallard

Le 14 juillet dernier,  Michel HALLARD, Président de la Section Paris/Île de France, Administrateur de l'ANRP depuis des années, a fait un infarctus sur un chemin escarpé de montagne à St Martin Vésubie 06450. Les pompiers du village sont arrivés dans les 3 minutes. II a été transporté en hélicoptère au CHU de Nice où il a été immédiatement opéré à deux reprises (3 artères de débouchées dont la principale, 2 stents posés, 5 jours d’hospitalisation).

Aujourd'hui, en repos forcé, il veut, avec regret, mais aussi avec le sens du devoir accompli, démissionner de toutes ses fonctions à l'ANRP. Sauf modification de sa part, la décision prendra effet mi-octobre 2018, avec la tenue du Conseil d’Administration extraordinaire prévu à cette date. En attendant, il est en congé de maladie.

Par mon intermédiaire, il souhaite remercier tous ceux qui l'ont sauvé et aidé dans cette nouvelle épreuve : son épouse, ses voisins, les pompiers, les pilotes d'hélicoptère, les médecins, les infirmières et aides-soignantes.

Selon lui, si nos gouvernants actuels ne prennent pas enfin conscience de l'importance du personnel médical et de Protection Civile dans la santé et la sécurité de nos concitoyens en renforçant leurs moyens en personnel et matériel,  dans peu de temps nos enfants ou petits-enfants laisseront leur vie sur un petit chemin escarpé de montagne ou ailleurs !

Voilà en quelques mots les propos que j’ai recueillis de MICHEL. Sa discrétion, sa grandeur d’âme, sa dignité, l’ont conduit à minimiser dans ses propos l’importance des ennuis survenus au cours de cette période réduite. Par discrétion, il n’a pas évoqué la chute accidentelle survenue le 15 juin 2018, jour de son anniversaire de mariage, dont a été victime FRANCE, son épouse. Elle souffre d’une fracture de la rotule droite.

Avec  mes cheveux blancs et ma longue expérience de la vie, je m’incline devant la pugnacité, la volonté et le courage de Michel. Et comme dans le temps, je dirais de lui : « C’EST UN GRAND ». COURAGE  MICHEL…

Avec tout mon soutien fraternel.

Camille MARILLER

PV : Vous pouvez lui adresser directement un mail ou en passant par l’ANRP ou par ce blog… MERCI !

Posté par jlbzt à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2018

Numéros surtaxés : soyez vigilants !

Téléphone

Vous recevez un appel raccroché avant que vous ayez pu répondre, vous trouvez sur votre répondeur un message vous invitant à rappeler rapidement un numéro que vous ne connaissez pas. Ne rappelez pas !
En effet, le but est de vous inciter à rappeler un numéro à tarification majorée.
Mettre en place un numéro surtaxé n’a rien d’illégal dans la mesure où celui-ci correspond à un service réel (météo, voyance,…).
Il y a « arnaque »lorsqu’on vous incite à composer le numéro pour un motif fallacieux, dans le seul but d’en tirer profit.

L’opération se déroule de la manière suivante :

  • Vous recevez un appel, un SMS ou un mél vous invitant à rappeler un numéro de téléphone pour recevoir un cadeau, accomplir une démarche administrative urgente, prendre possession d’un colis…
  • Vous rappelez le numéro. Un opérateur vous répond. A partir de cet instant, votre compte commence à être débité. Votre interlocuteur va faire durer l’appel le plus longtemps possible, peut-être même vous demander de renouveler votre appel.

Le montant de l’appel surtaxé sera prélevé directement sur votre facture téléphonique. 

Il existe trois types de numéros surtaxés :

  • des numéros à quatre chiffres débutant par 1 ou 3 ;
  • des numéros à six chiffres débutant par 118 ;
  • des numéros à dix chiffres débutant par 081, 082 ou 089.

Lorsque vous appelez un tel numéro, l’appel doit toujours commencer par un message d’information tarifaire. Si ce n’est pas le cas, déposez une réclamation sur le site www.infosva.org
Si vous avez été arnaqué, signalez le numéro concerné au 33700.

Pour éviter les mauvaises surprises, vous pouvez activer l’option de blocage des appels vers les numéros surtaxés proposée par votre opérateur. Celle-ci est particulièrement utile pour les enfants, les personnes âgées ou fragiles de votre entourage.

L’administration lutte depuis longtemps contre ces pratiques frauduleuses, mais la tâche s’avère particulièrement ardue. En effet, la plupart des sociétés sont installées hors de France (notamment sur le continent africain).

Didier Fabre, Directeur Adjoint de la Direction Départementale de la Protection des Populations de la Drôme (Membre bienfaiteur).

Posté par jlbzt à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 juillet 2018

Fermeture du siège pour vacances annuelles

L'ANRP vous informe que son siège sera fermé du 27 juillet au soir jusqu'au 28 août 2018 à 09h00 pour cause de vacances annuelles du personnel administratif.

JLB

Posté par jlbzt à 10:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 juillet 2018

Décès de Jean-Marie MAURY

20180706_MAURY

C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de notre ami Jean-Marie MAURY.
Il nous a quittés le 1er juillet 2018 et ses obsèques ont eu lieu le 03 juillet en l’église de Lacourt-09200.

C’est vers les années 1998 que j’ai eu le plaisir de le rencontrer alors qu’il œuvrait au sein de l’équipe dirigeante de la section de l’Ariège avec notamment Michel AUTIE et Dominique BAUZOU.

Son ardeur, sa conviction, sa détermination faisaient l’admiration de tous, lesquels lui témoignaient une amitié sincère.

J’ai eu l’honneur de le  connaitre et d’apprécier son dévouement au sein de notre association et l’âge venant, il avait décidé de renoncer à l’exercice d’une fonction.

A cette époque, sur proposition du Bureau national, le Conseil d’administration avait décidé de lui décerner le titre de Membre d’honneur de l’ANRP.

MAURY

Au nom de la totalité des membres de l’ANRP, j’adresse à son épouse Marie-Rose, à ses enfants et à toute sa famille toutes nos sincères condoléances.

                                      Le Président National, Camille MARILLER

Posté par jlbzt à 11:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juillet 2018

BONJOUR A TOUTES ET A TOUS. L'ANRP, C'EST REPARTI !

Le 14 septembre 2016, une REQUETE EN DESIGNATION D’UN ADMINISTRATEUR PROVISOIRE, en application de l’Art.812 et suivants du CPC, a été  adressée, à ma demande, à Mr le Président du Tribunal de Grande instance de PARIS lequel a désigné MAITRE Béatrice DUNOGUE-GAFFIE, par ordonnance n° 12016167, comme  administrateur provisoire, avec mission notamment de gérer l’Association et d’organiser des élections à l’effet de reconstituer une équipe dirigeante, composée d’un Bureau National de 5 membres, dont le Président National et d’un Conseil d’Administration de 10 membres minimum.

Cette requête était accompagnée de la situation financière de l’ANRP laissant apparaitre l’absence d’une quelconque difficulté financière. Les liquidités bancaires ainsi que le patrimoine immobilier que nos anciens avaient laissé permettaient d’assurer le bon  fonctionnement durant plus de 20 années, mais l’ANRP n’avait plus de représentant légal, ni instance dirigeante. L’ordonnance délivrée le 21/09/2016 pour une période de six mois a été renouvelée en mars 2017 puis en mars 2018 pour chaque fois  une  durée  d’une  année. Cette décision  mentionnait « la cessation de plein droit à compter de la désignation d’un nouveau conseil  d’Administration et d’un  nouveau Président ».

Malgré les multiples efforts de M° DUNOGUE-GAFFIE et de ses collaboratrices, la tenue d’une ASSEMBLEE GENERALE ne pouvait avoir lieu pour certaines raisons qui ne m’appartiennent pas d’évoquer ici, laissant chacun en son âme et conscience. La tentative du 15 mars 2018 a été un fiasco, notamment par l’absence injustifiée de ceux qui avaient été convoqués en vue d’une  solution.

A la demande d’un grand nombre d’adhérents de toute la France, dont certains avaient partagé mes activités professionnelles ou associatives, j’ai accepté de déposer ma  candidature pour le poste de Président National.

En accord avec M° DUNOGUE-GAFFIE, une revue a été élaborée et éditée à près de 6.000 exemplaires. Quelques textes ont été publiés sur notre blog  et ont été lus plus de 5.000 fois.

Plusieurs adhérents–amis ont proposé leur candidature et avec un accord collectif, une liste de candidats disponibles et motivés a été retenue pour la constitution d’un Conseil d’Administration. Une liste de cinq candidats pour la constitution du bureau national a été   établie. Le résultat de cette préparation, comprenant les listes des candidats a été transmis à  l’Administrateur et une  nouvelle AGO a été décidée par ce dernier pour le MARDI 26 JUIN 2018 à 16 HEURES à PARIS.

ACTE DE LA RENAISSANCE DE L'ANRP
MARDI 26 JUIN 2018 A 20 H. PARIS 10eme 23 RUE D'HAUTEVILLE

VOILA LA NOUVELLE EQUIPE SORTIE LEGALEMENT DES URNES :

CONSEIL  D’ADMINISTRATION : (par ordre alphabétique) :

DAHLEM ROLAND   ……………    GRAND  EST
DECHASSAT  Daniel…………..    Côte d’Or
FIGUEREDO  JEAN  ……………    VAR
HALLARD MICHEL ……………..    PARIS/ILE  DE  France
HURTEAUX  ALEXANDRE……    DORDOGNE
MARILLER  CAMILLE………….    GRAND  EST
MONTOYA   FRANCIS ……….    GRAND  EST
NAHON   ROGER  …………….     ALPES  MARITIMES
PEDROTTI  MAURICE ….....     PARIS/ ILE  DE France
TIPHAIGNE  MARIE LOUISE ….COTE D’OR.

BUREAU NATIONAL :

MARILLER   CAMILLE ……………………. PRESIDENT  NATIONAL
DAHLEM   ROLAND………………………..  TRESORIER
HALLARD MICHEL………………………….  ADJOINT
HURTEAUX  ALEXANDRE …………….… COMMUNICATION
DESSACHAT DANIEL……………………..  RECRUTEMENT.

COMMISSION DE  CONTROLE  FINANCIERE :

Elle a été  reconstituée conformément à nos statuts lors de l’AGO du 26/06/2018.

Je tiens à remercier, avec toute mon énergie fortement réanimée et réactualisée, mais  aussi avec détermination, toutes celles et tous ceux qui m’ont soutenu dans  cette  tâche. Tout d’abord  ces remerciements vont à Maitre KNOEBEL André qui, durant  plusieurs   années, a accompagné l’ANRP dans sa gestion et plus particulièrement lors des  moments difficiles notamment concernant notre centre de vacances de SAINT LAURENT  en déclenchant une procédure judiciaire qui a duré plus de sept ans dont les deux dernières années durant laquelle l’ANRP était « dans la tourmente » (TGI/COUR D’APPEL/COUR DE CASSATION et à NOUVEAU COUR D’APPEL). Merci Maître !

C’est avec beaucoup de sincérité que j’adresse un énorme MERCI à toute la nouvelle équipe pour le soutien mais aussi pour la confiance que la totalité des élus m’accordent. Ces remerciements vont également à ceux qui, pour des raisons personnelles et compréhensives, n’ont pu s’engager plus activement. Je n’oublie pas le personnel de l’ANRP qui durant ces deux années terribles a toujours fait face et a participé aux efforts collectifs pour maintenir l’honneur et la respectabilité de l’Association.

Il est évident que l’origine de la crise qui a fortement perturbé l’ANRP durant deux années peut facilement être imaginée. J’ai décidé de clore ce dossier et de ne plus l’évoquer.

Pour conclure ce chapitre, je tiens à remercier M° DUNOGUE GAFFIE et ses  collaboratrices pour avoir su trouver la  solution finale aux problèmes de l’ANRP. Son édito paru dans notre revue a fortement été apprécié et a permis de trouver une conclusion à notre problème. MERCI MAITRE !

Merci

La tâche que nous avons devant nous est très ardue et très complexe :

  • Le départ à la retraite de notre secrétaire administrative, pilier important et efficace de   notre Association.
  • La suppression de tous nos comptes bancaires avec transfert des fonds chez l’Administrateur,
  • L’impossibilité du suivi des  entrées des cotisations et la suppression des actions pour le  recrutement.
  • Le traitement du dossier ST LAURENT, suite au jugement favorable rendu,
  • Et bien d’autres dossiers laissés  sans décision durant ces deux  années.

Dès le résultat des élections connu, l’équipe s’est mise au travail et a traité les dossiers  vitaux (recrutement d’une secrétaire — ouverture de comptes bancaires – recensement des  adhérents - remise en activité du blog - étude concernant la publication d’une revue  modernisée - etc.)

Le procès intenté pour St-Laurent est terminé et nous allons être indemnisés de la totalité des dommages subis. Des dispositions  sont  déjà  prises pour gérer ce dossier.

C’est un appel à tous nos adhérents, retraités de la police ou bienfaiteurs qui devant  cette situation confuse  qui a duré deux ans, ne savaient plus quelle décision prendre. JE  PEUX LES  RASSURER. L’ANRP a survécu à toutes les attaques perfides et injustifiées. Elle a réagi avec la vigueur et  la volonté de la jeune équipe. Alors rejoignez-nous rapidement. Nous avons  besoin  de vous.

Une des dernières décisions de l’AGO de mai 2016 a été de permettre à un « bienfaiteur » de siéger au bureau régional.

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN POUR PERMETTRE A NOTRE ASSOCIATION DONT VOUS CONNAISSEZ SA RAISON D’ETRE : « SOLIDARITE ET BIEN ETRE » DE RETROUVER SA PLACE, TOUTE SON HONORABILITE ET SA CONSIDERATION.

CAMILLE MARILLER ET TOUTE L'EQUIPE.

                                                               

Posté par jlbzt à 14:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 juin 2018

Maisons de retraite : une plus grande transparence...

Retraités

A la suite de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, deux décrets ont apporté des précisions sur les tarifs d’hébergement en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) destinées à améliorer la transparence.
Les établissements sont désormais tenus de transmettre à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, chaque année avant le 30 juin, leur capacité d’hébergement -permanent et temporaire- et leurs tarifs.
Ceux-ci sont affichés sur le site www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr qui permettait déjà aux résidents de connaître leurs aides et de calculer la somme restant à leur charge.
Afin de permettre aux familles de comparer les prix des EHPAD, une liste des prestations minimales d’hébergement délivrées par ces établissements est établie. Le tarif d’hébergement communiqué doit inclure les prestations en question.

Socle de prestations relatives à l’hébergement comprises dans le prix :
- Gestion administrative du séjour (rendez-vous de préparation à l’entrée, état des lieux, document de liaison avec la famille,…) ;
- Mise à disposition de la chambre (individuelle ou double) et des locaux collectifs ;
- Accès à une salle de bain ayant au moins un lavabo, une douche et des toilettes ;
- Fourniture de l’eau, de l’électricité, du chauffage ;
- Entretien de la chambre et des parties communes ;
- Mise à disposition dans la chambre de prises télévision et téléphone ;
- Fourniture de trois repas, d’un goûter et d’une collation nocturne ;
- Fourniture et entretien du linge plat et du linge de toilette ;
- Accès aux animations et aux activités organisées dans l’établissement ;
- Organisation des activités extérieures.

Didier FABRE, Directeur Adjoint de la Direction Départementale de la Protection des Populations de la Drôme (Membre bienfaiteur), avec l'aimable autorisation de l'Administrateur judiciaire.

Posté par jlbzt à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2018

REDYNAMISATION DE L'ANRP...

NOTRE ASSOCIATION, APRES AVOIR TRAVERSE UNE PERIODE DE TURBULENCE, QUI N’AVAIT PAS DE MOTIVATION FINANCIERE, EST EN VOIE DE REDYNAMISATION ET DEVRAIT RETROUVER SON TOTAL ET PARFAIT FONCTIONNEMENT TRES BIENTOT.
NOTRE REVUE A ETE EDITEE ET ELLE EST EN  COURS D’ACHEMINEMENT. NOUS VOUS  DONNONS, CI-DESSOUS, UN APERCU  DE SON CONTENU.
EN VOUS REMERCIANT  POUR  TOUTE VOTRE AIDE  ET VOTRE SOUTIEN APPORTES.

CAMILLE MARILLER.

2018-05-07_135446_1 
Il s'agit de l'oeuvre d'Alberto GIACOMETTI, symbole de "l'homme qui marche".

Créé en 1960, après une passion pour les arts africains, puis une période cubiste et surréaliste, "L'homme qui marche" suscite diverses interprétations. L'artiste le voulait universel à son époque. GIACOMETTI modèle un personnage nu et fragile pour symboliser l'homme : une peau fine qui couvre les os. La démarche est assurée car cette marche est celle vers un monde meilleur. Le buste légèrement incliné, les bras ballants dans la position du balancier, le regard droit, les jambes très longues, tous ces éléments contribuent au dynamisme de l'oeuvre et accentuent l'effet de marche. Mais les pieds, surdimensionnés, comme englués dans la glaise, collés au socle, entravent cette marche. GIACOMETTI montre ainsi combien la quête vers la connaissance est difficile et entravée par la pauvreté. On distingue pourtant un regard pointé vers l'horizon : il scrute son avenir.
 

2018-05-07_135543_3

2018-05-07_135623_10

2018-05-07_135702_16

Avec l'aimable autorisation de l'Administrateur judiciaire, Jean-Luc BAZART, administrateur du blog.

Posté par jlbzt à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]