ASSEMBLEE GENERALE DE LA SECTION  DU BAS RHIN   -   27/10/2017 - SALLE DES SEMINAIRES « SUZANNE »  STRASBOURG.

Roland DAHLEM, Président de la Section du Bas-Rhin, salue et remercie les participants à cette Assemblée, dont le Président National sortant et requérant auprès du T.G.I. de Paris, Camille MARILLER. Il adresse une amicale pensée et ses vœux de bon rétablissement à toutes celles et à tous ceux qui ne peuvent être présents à cette Assemblée, malades ou ayant un membre de leur famille malade. Ils se sont fait excuser et regrettent de ne pouvoir être présents aujourd'hui ; par son intermédiaire, ils transmettent à tous leur cordiales salutations.

Il présente  l’activité de la section. :  « Elle tourne au ralenti, et seules les réunions amicales permettent de garder le contact entre les adhérents. » Il rappelle les événements graves qui ont secoué l'Association lors de l'Assemblée Générale Nationale du 24 mai 2016. Si l' A.N.R.P. connaît une crise importante, ce n'est pas dû à sa situation financière car celle-ci est saine. Cette situation est due à une non représentation au poste de Président National de l’ A.N.R.P. et à la carence du nouveau Conseil d’ Administration, incapable de désigner un Bureau National et un Président National. Il s'inquiète pour des dommages collatéraux qui risquent de s'annoncer : comme des démissions, le non-paiement des cotisations à venir, et autres.
Il espère que tous ensemble, toutes les sections départementales, tous les délégués, tous les adhérents, mettront tout en œuvre afin de restaurer la bonne santé de l'Association. Il précise que c'est à cette condition que l' A.N.R.P. verra son renouveau ou son déclin.

Il invite Camille MARILLER, Président National sortant et requérant auprès du TGI de PARIS, à  prendre la parole. Voici le résumé de son intervention :

a)- Il remercie le Président de la Section pour ses propos précis sur l’état de l’Association et pour sa clarté dans l’exposé concernant les risques et inquiétudes concernant l’avenir de l’ AN.R.P. et salue fraternellement tous les participants qu’il remercie sincèrement pour leur fidélité. Il précise les raisons de sa participation à l’information : adhérent- membre du Bureau de section- requérant auprès du TGI de PARIS- Président National sortant après 11 ans de fonction.

b)- Il indique que le 19 mai 2017 lors de la réunion Amicale il avait fourni tous les rares renseignements en sa possession : Prolongation du mandat de l’Administrateur pour une durée supplémentaire d’une année. Désignation de Madame Julie DUHAMEL en remplacement de Madame AUBIJOUX.

c )- Des élections concernant les DELEGUES DE SECTIONS ont été organisées avec clôture du scrutin le 30 juin 2017, mais aucune information concernant les résultats n’avait été communiquée. Le 11 septembre 2017 une lettre a été adressée à l’Administrateur pour lui faire part des interventions de nombreux adhérents pour tenter d’obtenir des précisions sur le devenir de l’Association. Je n’étais pas en mesure de fournir d’informations, car ce devenir dépend uniquement du résultat de l’action prévue par l’ordonnance du TGI de PARIS. Dans ce courrier, il a été rappelé, comme cela avait été fait par courrier en date du 12 juin 2017, que l’action effectuée en novembre 2016 avait abouti à l’établissement d’un tableau permettant de présenter des candidatures pour tous les postes prévus par les statuts – SOIT 17 ADMINISTRATEURS, DONT 5 MEMBRES AU BUREAU NATIONAL, DONT UN MEMBRE ASSUMANT LA PRESIDENCE NATIONALE . Un plan inspiré des élections faites par des Mutuelles du Ministère de l’Intérieur et de nombreuses Associations loi 1901 dont l’activité est proche de celle de l’ A.N.R.P, a été établi et transmis ainsi que des remarques concernant les délégués de section dont les élections sont prévues par l’article 13 des statuts. 
Plus aucune nouvelle jusqu’au 17 octobre 2017, date à laquelle un contact téléphonique a été pris avec Madame DUHAMEL. L’entretien a été assez «percutant ». Il en est résulté l’envoi des résultats des élections de fin juin 2017 et  la mise en place d’élections similaires sur le reste du territoire (clôture 06/11/2017).

d- Camille MARILLER S’EXPRIME ALORS SUR L’ANALYSE DE LA SITUATION ACTUELLE DE L’A.N.R.P. : " L’Administrateur m’a indiqué qu’elle n’était pas d’accord avec moi sur les modalités des élections. C’est-à-dire celles qui avaient été élaborées avec l’ancienne responsable du dossier en novembre 2016. Il semble que l’Administrateur ait l’intention de constituer un électorat composé de délégués de section issus des élections en cours et des membres restant des Administrateurs issus des élections contestées de mai 2016. (Non-respect de l’article 9 des statuts), sans tenir compte des éléments suivants :

1°-Création du Syndicat des Retraités de la Police avec établissement des statuts (loi de 1881), puis transformation en ASSOCIATION (loi de 1901) avec modification des statuts.
2°- Nombreuses irrégularités lors des élections de mai 2016 : non-respect de l’article 9, démission d’un grand nombre d’Administrateurs, établissement d’un PV de carence non conforme à la loi, omission de l’élection des membres de la Commission de Contrôle Financier par la nouvelle équipe etc…
3°- Suite à appel à candidature à tous les postes et en novembre 2016 une liste de candidatures pour toutes les fonctions était établie.
4°- Les conditions de vote de la totalité des adhérents retraités de la police étaient établies en s’inspirant de celles pratiquées par les autres Associations et notamment les Mutuelles de Police.
5°- de novembre 2016 à ce jour fin octobre 2017, soit durant une année aucune avancée n’a été faite par l’Administrateur.

MES REMARQUES : « Il est certain qu’il faut admettre que cette situation n’est pas une surprise pour moi. Le comportement et les positions de certains que je feins de ne pas comprendre sont incontestablement la cause peut être inconsciemment, du chaos dans lequel se trouve l’ A.N.R.P. En consultant mes archives personnelles et en faisant des recherches on peut affirmer que consciemment ou non, certains par leur inaction pour le développement par le recrutement ont conduit à cette situation, voire envisageant même la dissolution. Toutefois avec certains j’ai tenté une dernière opération pour éviter de confier l’ A.N.R.P. a un Administrateur, en proposant la reconduction jusqu’à fin décembre 2016 de toutes les instances avec obligation de refaire les élections et de nommer des instances responsables.
Les positions écrites ou verbales ont été navrantes. Bien qu’ayant obtenu la majorité d’une voix avec six abstentions j’ai renoncé à continuer à gérer et à diriger l’ A.N.R.P. durant cette période. Après trois mois de silence des «gagnants», incapables de solliciter la désignation d’un Administrateur, je me suis adressé au Président du Tribunal de Grande Instance de Paris. La situation actuelle dans laquelle se trouve l’ A.N.R.P. est en grande partie de la responsabilité de ceux qui ont refusé le plan interne de sauvegarde. Une personne a écrit sur notre blog « qui est responsable de la mort de l’ A.N.R.P. ?» J’ai précisé que le devenir de notre Association est entre les mains de l’Administrateur avec bien entendu les adhérents encore sainement motivés. En ce qui me concerne : Je n’ai aucune inquiétude. J’ai bien précisé que je voulais quitter mes fonctions en raison de mon âge tout en restant disponible pour apporter mon soutien. Et pour conclure, comme EDITH PIAF « Non, je ne regrette rien, ni le bien qu'on m'a fait, ni le mal, tout ça m'est bien égal ». MERCI DE M’AVOIR ECOUTE BON APERO ET BON APPETIT ".

Désignation d'un représentant des membres bienfaiteurs : Conformément à l'article 5 des statuts un représentant des membres bienfaiteurs, Daniel LEHMANN est élu à l'unanimité.
Renouvellement du Bureau Départemental : Président DAHLEM Roland. Membres du Bureau Départemental : FREMINET Gérard, MARILLER Camille, MIGNEMI Roger, NOIRIEL Christian et LEHMANN Daniel, qui  a été élu  à l’unanimité.

Un apéritif, suivi d’un excellent  repas,  a réuni l'ensemble  des  participants dans la  bonne  humeur avec un esprit  fraternel et de solidarité.

2017_1

Roland DAHLEM
, Président de la Section du Bas-Rhin.

2017_2

Salle de Réunion de l'AGO Alsace

2017_3

Deux membres du Bureau Alsace

2017_4

Daniel LEHMANN, bienfaiteur élu au Bureau

2017_5 2017_6

 

2017_7

 

L'apéritif et le repas chez Suzanne

Cet article a été publié avec l'autorisation de l'Administrateur Judiciaire (Jean-Luc BAZART, administrateur du blog).