Elle s’est tenue le 26/10/2018 à 10h00 SALLE DE LA BOURSE à STRASBOURG.

Etaient présents : 4 DELEGUES,
Absents excusés : 2 DELEGUES.                                                                                                                          

Roland DAHLEM, Président de la Section du Bas-Rhin ouvre la séance. Il salue et remercie les participants à l’Assemblée générale et adresse ses amicales salutations à toutes celles et à tous ceux que des problèmes de santé empêchent d'être parmi nous, notamment nos amis Roger MIGNEMI et Bernard PREAUX. Il adresse également ses cordiales salutations à ceux que des impératifs personnels empêchent d'être présents, ainsi qu’aux nouveaux adhérents qui se trouvent dans cette salle. Il demande un moment de silence à la mémoire des collègues et amis disparus.
Il fait le point sur la section du Bas Rhin qui continue à bien se porter, malgré le séisme qui s'est abattu sur l' ANRP. Il précise que ceci est le résultat d'un travail important d'une équipe renouvelée, motivée, mais également la logique d'une perpétuelle quête d'adhérents de la part de celles et de ceux qui se montrent persévérants et combatifs, afin de réussir à faire de cette section ce qu'elle est, à savoir une section forte. Elle n'a pas subi de démissions, et arrive à recruter des adhérents, ce qui est très encourageant. Il invite les participants à les imiter et à trouver des adhérents susceptibles de prendre une part active en  prenant  des responsabilités au sein de notre association, afin de défendre les intérêts des retraités, des veuves et des veufs dont l'avenir du régime de retraite est sans cesse menacé. Qui sinon va garantir la quiétude et la sérénité de tous ces adhérents qui ont mérité une retraite tranquille, qui sont ponctionnés à tout va : CSG, hausse des carburants, perspective d'augmentation généreuse de 0,3%, etc. Ces mesures montrent à quel point il est urgent de rappeler que l'union fait la force, et qu'il faut être nombreux et avoir une association forte afin de faire entendre la voix de ces retraités qui selon nos gouvernants, sont des nantis, devant absolument être mis à contribution, et que des années noires semblent encore attendre. Il rappelle qu'il faut continuer les efforts engagés, car c'est à tous qu'appartient  l'avenir. Il passe la parole au Président National Camille MARILLER.

" C’est avec plaisir que je prends la parole, car aujourd’hui est un grand jour pour l’ANRP et pour tous ceux qui ont contribué discrètement mais efficacement à sa renaissance."
Après avoir souligné l’importance de cette réunion en remerciant les participants et en particulier les nouveaux adhérents qui par leur présence apportent un énorme  soutien, le Président dresse un bref rappel de la situation. Il évoque les causes du 24 mai 2016 en précisant qu’elles étaient prévisibles dès la tenue du CA de 2014. " Au vu de certains comportements, de propos, d’écrits, dès l’annonce de ma non-représentation au poste de Président National. Il était facile de  déceler les intentions d’une minorité d’Administrateurs en constatant pour certains leur comportement indigne (bousculade d’une personne handicapée, absence des  épouses logées dans la région, etc.)
Dès le 1er juillet 2016, il était possible de saisir le TGI DE PARIS, afin d’obtenir la  désignation d’un ADMINISTRATEUR. Cela a été fait sur une feuille de papier mais elle a été rejetée n’étant pas conforme à la législation en cours.
Le 21 septembre 2016, avec l’aide d’un avocat, j’ai adressé une requête à Mr le Président du TGI de PARIS. L’ordonnance a été prolongée plusieurs fois et a pris fin le 26 juin 2018.
Les élections du 15 mars 2018, organisées par l’Administrateur, ont été un véritable  échec, probablement par le désintéressement de certains et par le comportement de certains de la section Moselle. 
J’ai alors déposé ma candidature pour le poste de Président avec le soutien d’un groupe important permettant de nouvelles élections pour le 26 juin 2018."

Le Président dresse un état de la  situation de l’ANRP lors de la prise de fonction de la nouvelle équipe :
Plus de compte bancaire - Plus de secrétariat - Situation administrative désastreuse au niveau du siège suite à la gestion par l'Administrateur - Fermeture pour congés payés, etc. Il indique les mesures prises qui ont constitué LA PREMIERE PHASE : Embauche d’une secrétaire - Rétablissement  des règles de travail - Organisation du service – Tenue de la comptabilité  - Compétence  de Mme Passerieux - Ouverture  d’un compte au CREDIT MUTUEL - Remise  en place  de la  comptabilité - Modernisation des fichiers - Appel à  cotisations - Contacts  avec  les  adhérents en défaut de paiement - Rédaction et diffusion de la revue -  Règlement du dossier Moselle…Grand Est. Il indique  ensuite  les prévisions  concernant les  prochains  travaux  baptisés LA DEUXIEME PHASE :    Le dossier SAINT LAURENT - Les résultats d'un long procès – Les mesures de protection prises – Etude de la suite à donner.   
APRES LA FIN DE L’ANNEE : ORGANISATION D’UNE AGO EXTRAORDINAIRE AVANT FIN 2018 - Dépôt de candidatures liée à l’opération « recrutement » - Approbation  des  nouveaux  statuts  revus et modifiés en application de la loi 1901, avec la compétence de professionnels en la matière - Réorganisation des sections, etc. 
INTERVENTION IMMEDIATE SUITE AUX SUGGESTIONS LEGALES ET VALABLES DE TOUT ADHERENT RETRAITE OU BIENFAITEUR.

Le Président National conclut : " La tâche est peut-être trop lourde, trop importante pour certains mais j’en suis convaincu, elle ne l’est pas pour tous les membres qui composent notre nouvelle équipe. C’est pourquoi je tiens à  remercier tous mes anciens et nouveaux compagnons de route avec une mention toute particulière pour Roland DAHLEM. MERCI POUR VOTRE ATTENTION. ENSEMBLE, TRES RAPIDEMENT, NOUS DONNERONS A L’ANRP LA PLACE QU'ELLE MERITE ! "

Le président DAHLEM ouvre les débats. Des questions concernant notamment la pension de réversion sont posées et les réponses sont fournies par le Président MARILLER.

Renouvellement  du bureau  départemental :

Le bureau composé de DAHLEM, MARILLER, MIGNEMI, FREMINET, DECHASSAT, MONTOYA et LEHMANN, (représentant des membres bienfaiteurs), est élu à l'unanimité.

Le Président lève la séance à 11 heures 45, et invite tous les participants au verre de l’amitié, puis au repas qui s’est pris dans la convivialité et la bonne humeur.

QUELQUES PHOTOS DE CETTE JOURNEE :

2018-11-03_162509

 

2018-11-03_162636

 

2018-11-03_162734